A+ | A-
Poitiers, Limoges, Périgueux, Cahors, Tulle, Brive-la-Gaillarde, Aurillac, Rodez... Une ligne nouvelle de 115Km. Vitesse commerciale de 320Km/h entre Poitier et Limoges. Modernisation du réseau ferrovière existant. Poitier-Limoges : 35 minutes, Paris-Limoges : 2 heures, Paris - Brive-la-Gaillarde : 3 heures. LGV Poitiers Limoges, un levier économique et touristique pour le Limousin, le Poitou-Charentes, et les départements limitrophes.

2008-2012 : études préalables à l'enquête publique

Le débat public ayant confirmé les principaux objectifs et fonctionnalités du projet, Réseau Ferré de France (aujourd'hui SNCF Réseau) a décidé, en date du 8 mars 2007, de poursuivre les études relatives à la LGV Poitiers-Limoges sur la base de l'option centrale (l'une des trois options présentées au débat public).

Une convention de financement a été signée le 5 décembre 2007 pour ces nouvelles études dites études de définition du projet. Conduites en corrélation avec la concertation, elles ont permis de préparer le dossier de l'enquête d'utilité publique qui s'est tenue en 2013. 

 LE CONTENU DES ÉTUDES

Cette nouvelle série d'études a concerné toutes les composantes du projet. Elles ont été conduites de 2008 à 2012 et ont porté sur cinq volets :

  • la définition des caractéristiques fonctionnelles et techniques de la ligne nouvelle : recherche des fuseaux (ou Zones Préférentielles de Passage), puis de variantes de tracés et d'un tracé, évaluation des performances du projet (ouvrages d'art - ponts, viaducs... -, raccordements aux lignes existantes, temps de parcours, etc.), définition des aménagements complémentaires dans les gares existantes, etc. ;
  • l'intégration de la ligne dans son environnement naturel et humain : prise en compte des milieux naturels (zones protégées, paysages...), des activités agricoles, des zones habitées, du patrimoine architectural et historique, etc.,
  • la définition de la desserte et l'estimation des trafics : modalités d'exploitation envisagées (jumelage de rames, section de ligne nouvelle à voie unique, fréquences des trains, articulation avec les autres modes de transports, etc.) ;
  • l'appréciation de l'économie générale du projet et de sa capacité contributive d'autofinancement : évaluation et comparaison des performances économiques des différentes options envisageables, bilan socio-économique du projet pour la Collectivité et bilan économique par acteur, etc. ;
  • l’analyse des effets du projet sur l'aménagement du territoire : adéquation avec les projets de territoire des collectivités et des acteurs économiques, développement des zones desservies, etc.

 LA PROGRESSIVITÉ DES ÉTAPES

Ces cinq volets d'études ont été conduits au cours de 3 phases successives dans une logique d'approfondissement progressif du projet. Les études et la concertation ont été conduites de manière et continue, chaque étape faisant l'objet d'échanges réguliers avec tous les publics concernés par le projet. 

En savoir plus sur les trois étapes d'étapes :   Etape 1Etape 2Etape 3